Description du métier de technicien


Description du métier de technicien

Métier de technicien

Au Canada, de nombreuses entreprises et établissements relevant du secteur privé ou public expriment un besoin de plus en plus croissant pour des emplois technicien. En effet ces spécialistes peuvent intervenir dans différents secteurs d’activité en fonction de leur formation et spécialisation. Généralement les techniciens travaillent dans des activités à caractère scientifique, technique ou technologique.

1- Description du métier de technicien

Le profil de technicien est un spécialiste maitrisant des pratiques ou des techniques. Un tel métier peut relever d’un domaine scientifique, technologique ou technique. Il peut s’agir de technicien en inspection et maintenance, technicien en câblage, technicien en dépannage, technicien de laboratoire, technicien juridique,  technicien en imagerie, etc.Un tel métier implique de poursuivre des études dans un domaine de spécialité, d’utiliser des équipements et des matériels ou d’en assurer l’entretien et la maintenance.

Un Emploi technicien assure le soutien et le support aux services techniques et scientifiques. Il peut travailler sous la responsabilité d’autres professionnels de spécialité comme  il peut travailler indépendamment dans les domaines du génie civil, de la santé, de la construction, de l’électronique, entre autres.

Globalement un technicien doit s’assurer du bon fonctionnement et de l’entretien des équipements de travail, il intervient au premier niveau opérationnel, il s’occupe de la réparation et la maintenance des systèmes et des composants lorsqu’il s’agit d’un environnement de production, comme il a la charge des diverses tâches qui facilitent le travail de ses supérieurs hiérarchiques parmi les ingénieurs, les chefs de projets, les responsables de laboratoire, etc.

2- Qualités et inconvénients du métier de technicien

En fonction du domaine de spécialité, un technicien peut être amené à travailler dans un bureau ou sur un chantier voire les deux à la fois. Il ne peut travailler que dans sa spécialité et il dépend généralement d’un supérieur hiérarchique, ce qui ne lui offre pas beaucoup de liberté et d’indépendance dans l’exécution de ses tâches. Néanmoins c’est un métier qui offre d’importantes possibilités d’évolution en suivant une formation complémentaire ou un cours de perfectionnement et en cumulant quelques années d’expérience professionnelle.

Lorsque le travail implique l’intervention sur un chantier,un technicien est tenu d’avoir une bonne condition physique et une grande endurance. Il est possible dans certaines spécialités d’être amené à manipuler des produits dangereux. C’est également un profil qui nécessite beaucoup de rigueur, de discipline et un bon relationnel car un technicien est souvent amené à interagir avec d’autres professionnels, qu’ils soient des collaborateurs, des clients, des partenaires, des supérieurs hiérarchiques ou autres.

3- Comment devenir un technicien?

Occuper le poste de technicien au Québecnécessite de terminer au moins la 10ème année ou le secondaire 4, comme l’exigent d’ailleurs les normes provinciales. Dans certains cas, il est possible que les études à l’étranger soient reconnues, notamment lorsque le programme d’étude est compatible avec le système canadien. Mais avoir un certificat, un diplôme ou un grade d’études secondaires ou postsecondaires est un must.

Evidemment pour pouvoir exercer dans certaines activités ou certains secteurs de spécialité, il faut suivre une formation adaptée pendant 2 à 3 ans, sanctionné par un DEC. C’est le cas par exemple du technicien d'analyses biomédicales, technicien en génie civil, technicien dessinateur, technicien en imagerie, technicien en géomatique, technicien en agriculture, entre autres. En définitive être technicien dans un secteur donné, requiert de suivre un programme d’étude relatif à ce domaine.Généralement la formation dure 1 800 heures soit 15 à 22 mois en fonction de l'établissement d'enseignement choisi et si le programme est à plein tempsou non.

Il est à noter que certaines spécialités requièrent des exigences supplémentaires pour exercer le métier de technicien. A titre d’exemple pour pratiquer en tant que technicien en orthèses et prothèses orthopédiques, il est obligatoire d’être membre de l'ordre des technologues professionnels du Québec.

Devenir un technicien au Canada implique non seulement l’obtention d’un diplôme, mais il faut répondre à d’autres exigences, notamment maîtriser le français et dans certains cas l’anglais aussi. Il faut avoir une bonne endurance notamment lorsque la spécialité exige une certaine activité physique, avoir un bon sens du relationnel car c’est un métier qui implique de travailler en collaboration avec d’autres spécialistes ainsi que l’interaction avec les supérieurs hiérarchiques, les clients et autres partenaires. Posséder une grande aisance d’expression et de communication pour faire des comptes rendus d’activité ou des rapports et s’occuper des différentes tâches administratives. En complétant sa formation et en cumulant les années d’expérience il est possible d’évoluer vers d’autres postes de responsabilité comme superviseur, technicien en chef, etc.

4- Opportunités d’embauche pour un technicien

Le profil de technicien est l’un des plus recherchés au Canada notamment des emplois comme technicien comptable, la santé, technicien batiment, du technicien génie industriel ou civil, de l’informatique, de la mécanique, de l’électronique, entre autres. En effet les débouchés sont très importants pour ce profil et il est très fréquent de voir des entreprises privées et des établissements publics recherchant des techniciens de laboratoire, des techniciens en diététiques, des techniciens en arpentage, des techniciens en mécanique générale, des techniciens en électronique, etc.  Il y a un réel besoin en main-d’œuvre technique dans les différents domaines de spécialité. C’est la raison pour laquelle le Canada recherche souvent des profils qualifiés dans le cadre de ses programmes d’immigration notamment pour les techniciens et technologues.

Un technicien perçoit généralement un salaire moyen de 44 187 CAD par année soit 23 CAD par heure. Pour un débutant, il peut prétendre à un salaire d’entrée de 31 000 CAD mais en gagnant en expérience et en compétences, il peut toucher jusqu’à 62 000 CAD.

Une importante offre caractérise le domaine technique et les entreprises de toute taille, ont besoin d’une main-d’œuvre qualifiée susceptible d’apporter une plus-value à leurs procédés et de les accompagner dans leur développement. Seulement la demande demeure bien limitée et c’est ce qui explique la tendance favorable pour les métiers techniques sur le marché du travail canadien. Cette tendance sera supportée pendant plusieurs années par les départs en retraite et la création de nouveaux jobs.

Les spécialités d’électromécanique, d’électronique, de l’informatique, de la santé et des automatismes sont très porteurs et on s’attend à ce qu’ils continuent à booster l’offre sur le marché de l’emploi au Canada. Les employeurs du secteur privé et public comptent sur des techniciens qualifiés pour contribuer au développement de leurs affaires et pouvoir faire face à la concurrence que ce soit à l’échelle nationale ou internationale.

Il est à noter que l’offre diffère en fonction des spécialités mais aussi les différentes régions du Canada. Ainsi dans les zonesréputées pour l’activité minière, ils ont besoin de techniciens spécialisés dans le domaine, alors que dans les régions forestières les employeurs sont en quête de techniciens forestiers, et ainsi de suite. Évidemment dans le secteur de la santé notamment les hôpitaux, les laboratoires et les entreprises pharmaceutiques, on recherche plus des techniciens de laboratoire, d’imagerie, etc.

Mais dans sa totalité, le marché de l’emploi au Canada est très dynamique et offre des opportunités indéniables pour les différents profils techniques et ce dans les différents domaines. Néanmoins certaines branches d’activité enregistrent une pénurie plus importante que d’autres notamment dans le domaine informatique, la santé et l’électromécanique. La demande dans ces spécialités demeure au-dessous des attentes et des besoins des employeurs. Une telle situation laisse présager que le métier de technicien aura de beaux jours devant lui.

5- Description du site

Pour un chercheur d’emploi, trouver le bon poste est un vrai parcours de combattant. Au lieu d’aller de bureau d’embauche à un autre, lancer des candidatures instantanées un peu au hasard  et multiplier les réponses aux annonces non pertinentes, constitue une perte de temps et d’énergie. D’où l’importance de bien cibler les entreprises en fonction de son domaine de compétence et dans la région de son choix. En effet pour un technicien cherchant un poste au Canada il peut se référer au moteur de recherche d’emploi EmploisTechnicien.CA. Cette interface est des plus ergonomiques en plus d’être facile à utiliser, elle dispose de fonctionnalités multiples qui facilitent la recherche d’un job de technicien. Il suffit de lancer la recherche sur la barre dédiée à cet effet en utilisant des mots-clés pertinents. De même pour gagner en précision, il est possible de filtrer les résultats en fonction de la zone géographique ou le domaine d’activité souhaité.

Un tel outil permet également d’afficher les résultats en fonction de leur pertinence et le plus important est de pouvoir accéder aux dernières annonces mises en ligne. Contrairement à d’autres agrégateurs,EmploisTechnicien.CA veille à actualiser les offres régulièrement et d’éliminer les offres expirées. D’un autre côté le chercheur d’emploi a la possibilité de s’inscrire à l’alerte pour recevoir au quotidien les offres les plus adaptées à sa recherche. Une telle solution lui permet d’augmenter significativement ses chances de décrocher un poste de technicien en étant le premier à être informé et à postuler. 

En optant pour l’agrégateur EmploisTechnicien.CA, le chercheur d’emploi dans le domaine technique aura un large choix entre les différentes offres proposées. Mais le plus important c’est que le moteur de recherche est spécialisé et le demandeur de job n’aura pas à se préoccuper des offres destinées aux autres spécialités. C’est donc un outil bien ciblé et orienté vers le métier de technicien au Canada.